0
0 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 5
Loading...

Au bout des doigts

Quand un jeune voyou de banlieue, possédant un don pour le piano et ayant beaucoup pratiqué dans sa jeunesse avec un voisin pianiste (Mr Jacques alias Michel Jonasz), croise par hasard un directeur artistique du Conservatoire de musique de Paris à la recherche de nouveaux talents, la rencontre est évidente mais explosive. Je reste sceptique quand au choix de faire jouer le personnage principal (le jeune Mathieu Malinski incarné par Jules Benchetrit) en mode autiste-agressif. Certes, c’est un petit délinquant mais le fait de le faire très peu parler rend son personnage assez vite agaçant, distant et antipathique, ce qui n’est pas le but recherché dans ce film censé nous toucher l’âme. De l’émotion, il y en a tout de même : le duo Lambert Wilson / Kristin Scott Thomas est excellent et les nombreux passages de piano magnifiques avec un final tout simplement époustouflant. Si je devais résumer ce film : quelques ficelles grossières, quelques approximations scénaristiques, quelques choix de casting douteux et pourtant, j’ai tout de même vibré, surtout dans le dernier quart d’heure : c’était une longue attente mais elle en valait la peine ! Plutôt pas mal au final mais le potentiel était bien plus énorme.

Vu: 33

Genre: ComédieDrame

Durée: N/A

IMDb: N/A

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *