0
0 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 5
Loading...

Amin

Amin (Moustapha Mbengue) est sénégalais. Pour offrir à sa femme Aïcha (Marème N’Diaye) et à ses trois enfants, restés au pays, une vie meilleure, il a émigré en France. Installé dans un foyer, il travaille sur les chantiers. Gabrielle (Emmanuelle Devos) est infirmière. Après un divorce difficile, elle élève seule sa fille. Amin vient effectuer des travaux dans son jardin. Le succès surprise de « Fatima » (César 2016 du meilleur film) a révélé au grand public l’œuvre discrète et sensible de Philippe Faucon. Avec « Amin », ce réalisateur toulonnais poursuit sa radioscopie tout en finesse de l’immigration en France. « Samia » faisait le portrait d’une jeune beurette de la deuxième génération en pleine crise d’adolescence ; « La Désintégration » se frottait à la radicalisation intégriste (trois ans avant Charlie Hebdo et quatre avant le Bataclan) ; « Fatima » chroniquait l’intégration sans cesse recommencée. Avec « Amin », Philippe Faucon hésite entre deux thématiques. « Amin » est d’abord un film sur l’exil qui rend compte, mieux que de volumineux traités, de la solitude du travailleur émigré, obligé de quitter sa famille pour l’aider à vivre. Un montage alterné montre la double solitude d’Amin en France, réduit à un travail salissant et des conditions de vie misérables, et d’Aïcha au Sénégal qui peine à assumer seule les charges de son ménage. Mais « Amin » se veut surtout, comme l’annonce son affiche et le couple mixte qu’elle montre, un film sur l’amour qui unit son héros avec la femme blanche qui l’emploie. c’est fini.

Vu: 28

Genre: Drame

Durée: 91 min

IMDb: 6.2

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *